à Proximité

Dans un faible rayon de kilomètres, vous allez pouvoir découvrir une multitude de choses.

Bien évidemment, il ne faudra pas manquer de visiter Sarlat la Caneda 

Partez en ballade dans le Périgord et ses environs 

Nous vous indiquons quelques restaurants 

 

Sarlat la Caneda

Sarlat la Caneda

Comment vous expliquer, car la tâche est rude… 

Il est impossible de ne pas tomber amoureux de cette région, riche d’une histoire ayant débutée à l’aube de l’humanité. 
Si les hommes préhistoriques adoptèrent très vite cette région, c’est qu’elle est peuplée de forêts, de rivières, de grottes, proposant à ces premiers hommes, tout ce dont ils avaient besoin.

Sarlat voit le jour au IX° siècle et se construit autour d’une abbaye  bénédictine.

Selon www.vallee-dordogne.com :
« Sarlat est située dans la région de la Nouvelle-Aquitaine, et plus précisément dans le joli département de la Dordogne, aux confins des Causses du Quercy. Elle est l’une des plus belles villes de France, avec pas moins de 66 monuments classés.
Elle a abrité de célèbres personnages, comme l’écrivain Étienne de La Boétie (1530-1563), Maurice Rouel (1910-1987) et Pierre Janot (1925-1994), hommes politiques, Jean Nouvel, architecte, Éric Alégret, joueur français de rugby à XV… Tous sont nés à Sarlat.

Inscrite dans le réseau des plus beaux détours de France, Sarlat est réputée pour avoir la plus forte densité de monuments historiques au monde. »

Que dire de plus, sinon, de venir découvrir tout cela par vous-même…

Quelques photos…

Cafés et Restaurants

Le Sarladais (région de Sarlat la Caneda) étant une belle région touristique, le choix des restaurants ne pourra que vous combler.

Toutefois, voici une liste – loin d’être exhaustive – de quelques restaurants :

View details

Le Périgord

Le Périgord Noir et ses environs

Domaine de Leune à Saint Vincent le Paluel, près de Sarlat la Caneda : Votre location de vacances en PérigordUne région riche et flamboyante

S’il est une région, dans laquelle l’homme a toujours vu un intérêt à y habiter, c’est bien le Périgord.
« Terre de l’Homme », « berceau de l’humanité », tels sont les termes qui conviennent parfaitement à cette région.
 
Ce fut l’homme préhistorique tout d’abord, intéressé par l’abondance du gibier et des habitats possibles, près de rivières foisonnantes.
 
Puis au moyen-âge, durant lequel des châteaux n’ont cessé d’apparaître, tels : Castelnaud, Beynac, Commarque.
 
Les autres époques sont toutes aussi riches en histoire et, de nos jours, les habitants du Périgord ont eu à coeur de préserver ces richesses tant culturelles, historiques, que celles liées à des beautés de paysages préservés malgré les outrages subis au fil des ans.
 
C’est en 1790, que le Périgord prend nom de « Dordogne » (dépt 24). Ce département n’étant pas uniforme, on lui distingue 4 grands territoires :
Le Périgord Blanc, le Périgord Pourpre, le Périgord Vert, le Périgord Noir.
Plus d’infos sur ce découpage, ainsi que tous renseignements utiles, sur la page du site internet du tourisme de Dordogne : www.dordogne-perigord.com
 
On trouvera aussi, d’excellentes informations concernant le Périgord, sur le site de Wikipedia

Les Châteaux

Témoignages de la richesse de la région

D’après Jean Secret, le département de la Dordogne [pour ne pas froisser ses habitants, dites plutôt « le Périgord »] compterait 1500 châteaux, manoirs et gentilhommières, bien sûr, pas forcément tous encore « debout »…
 
Sur le site « Dordogne-Perigord.com« , vous trouverez la liste de 42 châteaux classés visitables.
 
Vous vous rendrez vite compte qu’en Périgord, que quelque soit votre ballade, elle sera forcément agrémentée d’un ou plusieurs châteaux.

Lascaux

La Perle de la Préhistoire
Découverte en par 4 jeunes garçons le 12 septembre 1940, Lascaux s’est vite révélée comme la Perle de l’Art Pariétal.
Elle dû être fermée pour cause de germination due au tourisme. C’est ainsi qu’il fut décidé de créer une réplique, fidèle au modèle original, en respectant toutefois, une tailles bien plus modeste : Lascaux II (1982) Puis ce fut Lascaux III (2012) Puis, en décembre 2016, ce fut Lascaux IV, véritable Centre Culturel de la Préhistoire, qui ouvrit ses portes,
Site internet informatif des grottes de Lascaux : archeologie.culture.fr/lascaux/fr
 
Partez pour l’aventure, en achetant votre billet à l’avance : www.lascaux.fr/fr

Les Rivières

Force et tranquillité, pureté de l’eau

Source mère du Périgord, la Dordogne coule au milieu de falaises et vallons. On lui donne aussi le nom de « Rivière Espérance ».
 
En effet, les gabares, ces bateaux à fond plat, permettaient d’apporter à Bordeaux, bois, charbons, noix, et autres, puis revenaient avec, entre autres, du vin et produits de la « grande ville ».
 
La vallée de la Vézère quant à elle, revendique le nom de Vallée de l’Homme.
 
L’eau de la Dordogne est si pure, que le 11 juillet 2012, l’UNESCO a inscrit le Bassin de la Dordogne au Réseau mondial des Réserves de biosphère. La faune qui s’y abrite, ne s’y est pas trompée.
 
En Périgord, il n’y a pas que de « grands » cours d’eau, il y a aussi de ravissantes petites rivières.
Ainsi, vous vous laisserez charmer par la « Beune », le « Ceou », etc.

La Bouriane

Petite soeur jumelle du Périgord Noir

Au sud-est du Périgord Noir, se situe la Bouriane, qui fait partie du Lot, département 46 (faisant lui, partie du Quercy).
 
Cette région proche, ne peut bien évidemment se prénommer « Périgord », mais les paysages, les maisons, sont très proches de l’esprit du Périgord, tout en conférant à ce pays Bourian, une confidentialité plus intime. La capitale en est Gourdon.
 
Le Lot posséde plus de 540 sites et monuments remarquables, il est très facile d’accès depuis le Sarladais.
 

Dans le Lot, on y découvrira entre autres :
– Rocamadour (2ème site touristique de France)
– Le Gouffre de Padirac
– Le Moulin Fortifié de Cougnaguet
– Le Château de Cénevières
– Saint Cirq Lapopie
– Cahors
– Figeac (patrie de Champollion)
– La Vallée du Lot
etc. 

Site internet du tourisme du Lot : www.tourisme-lot.com

Activités

Activités en Vallée de Dordogne et alentours

 

Dans la Vallée de la Dordogne, chacun trouvera une activité à sa mesure.

Petits et grands seront comblés.

Canoë – kayak, spéléologie, escalade, balades.
Visites de : Châteaux; de Grottes; de Musées, etc.

à ne surtout pas manquer (liste loin d’être exhaustive) :

1) En Dordogne [24] :
– Lascaux IV [Montignac]
– Sarlat la Caneda
– Beynac et son Château
– Montgolfière [balade en Montgolfière]
– Balade en Gabarre sur la Dordogne [Beynac ou La Roque Gageac]
– La Roque Gageac
– La Roque St Christophe
– Les Jardins Suspendus de Marquayssac
– Le Château de Castelnaud la Chapelle
– Le Château des Milandes [Joséphine Baker]
– La Maison fortifiée de Reignac
– Le Château de Commarque
– Les Cabanes du Breuil
– Les Eyzies de Tayac [abri de Cro-Magnon]
– La Grotte de Font-de-Gaume
– L’ Abri du Cap Blanc
– Grottes du Roc de Cazelle [++ pour les enfants]
– Le Bugue [Aquarium d’eau douce, Village du Bournat]
– Le Château de Lamotte Fénelon
– Le Château de Hautefort
– Canoë – Kayak [Groléjac, etc., avec des paysages à couper le souffle]
– Spéléologie à Groléjac [renseignements au pont de Vézac]

Réserve Zoologique de Calviac
– La Forêt des Écureuils [Accrobranche, parcours dans les arbres, Paintball, Via Ferrata (escalade)]
– Monkey’s Forest [La Forêt des Singes]
– Les Jardins d’Eyrignac
– Les villes et villages de : Carsac-Aillac, Brantôme, Périgueux
etc

2) Dans le Lot [46] :
– Rocamadour [+ Rocher des Aigles, Forêt des Singes]
– Le Gouffre de Padirac
– Saint Cirq Lapopie
– Le Château de Cénevières
– Le Moulin fortifié de Cougnaquet
– Cahors [pont fortifié « Valentré »]
– La Grotte du Pech Merle
– Figeac, et la Vallée du Lot
– Le Château de Castelnau-Bretenoux
– Le Château de Montal 
– Le Parc Animalier de Gramat
– Les villes et villages de : Carrenac, Loubressac, Autoire, Gourdon, Martel
etc.

3) En Corrèze [19] :
– Collonges la Rouge
– Château de Turenne
– L’ Abbaye d’Aubazines
– Brives la Gaillarde
etc.

Quelques photos…